Médaille d'or pour Jean Besnard, l'homme à la voiture blindée

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.asphalte-protection.com Index du Forum -> Les interviews de spécialistes -> Interviews / Rencontres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2007
Messages: 715
Localisation: France

MessagePosté le: Dim 28 Fév - 22:50:19 (2010)    Sujet du message: Médaille d'or pour Jean Besnard, l'homme à la voiture blindée Répondre en citant



C'est une médaille « Grand or » qui a été remise, dimanche, à Jean Besnard, lors de l'assemblée générale des médaillés du travail. « Une distinction qui traduit la reconnaissance de la nation. Une manière aussi de réaffirmer la valeur du travail », a déclaré Henriette Esnault, adjointe au maire et présidente de la section locale des médaillés.

Mais le récipiendaire, accompagné de Georgette, son épouse, ne s'affole pas. Tout ce protocole le dérange un peu, « nous apprécions surtout le calme de notre petite maison », confie celui qui a connu une vie mouvementée.

Mercedes six portes

Né à Paris, en 1928, mécanicien, à 17 ans, il enfile son bleu de chauffe. Jusqu'en 1960. « Avec mon permis de conduire en poche, j'ai postulé au poste de chauffeur mécanicien, pour le compte de la délégation de la Côte d'Ivoire ».

Sa carrière démarre sur les chapeaux de roue : « Je conduisais ministres et ambassadeurs, avant de devenir chauffeur du président Houphouët Boigny, lors de l'été de 1960. Avec une Mercedes six portes, spécialement transformée qui ne connaissait pas les limitations de vitesse ».

Les kilomètres défilent, les années avec : « Il fallait être disponible, au premier coup de téléphone, pour lui ou sa famille ». Avec la bagatelle de 80 000 km par an de moyenne. « Nous allions partout et très souvent à Genève ». Et bien sûr l'Afrique, avec de nombreux voyages vers Abidjan.

Jean fouille sa vieille valise de toile, estampillée Air Afrique : « Elle me suit depuis la création de la compagnie, en 1961 ». Sa boîte à souvenirs. « Chaque dimanche, le président (qui a aussi été ministre de la République française) allait à la messe à l'église Saint-François-Xavier, depuis son hôtel particulier qu'il avait acheté à la famille Rothschild. » Les fêtes de famille étaient sacrées. Les rendez-vous diplomatiques aussi, avec leurs secrets bien gardés.

Voiture blindée

Les rapports de force s'accentuaient et la voiture blindée devint un outil de travail. « J'ai suivi un stage, dans une unité de contre-terrorisme, en Pensylvanie (États-Unis), avec des tirs à balle réelle ».

Un diplôme officiel pour Jean, qui a hérité d'une Cadillac de 3,6 T.
« Il m'a fallu un permis spécial pour conduire ce drôle de bolide ». Jean Besnard est resté au service de Houphouët Boigny, jusqu'à sa mort, en 1993. « C'est à ce moment que j'ai pris ma retraite, j'avais 65 ans ».

Source : www.ouest-france.fr
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 28 Fév - 22:50:19 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
CPA
Animateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2008
Messages: 1 494
Localisation: FRANCE

MessagePosté le: Lun 1 Mar - 02:52:07 (2010)    Sujet du message: Médaille d'or pour Jean Besnard, l'homme à la voiture blindée Répondre en citant

Mes respects à ce Monsieur.

Une personne à inviter au prochain salon Asphalte,avec un chauffeur à sa disposition!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:17:36 (2017)    Sujet du message: Médaille d'or pour Jean Besnard, l'homme à la voiture blindée

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.asphalte-protection.com Index du Forum -> Les interviews de spécialistes -> Interviews / Rencontres Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation