RANGE ROVER

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.asphalte-protection.com Index du Forum -> Fiches techniques véhicules -> Les Européennes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Guardian
Animateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 216
Localisation: France

MessagePosté le: Dim 30 Mai - 19:21:07 (2010)    Sujet du message: RANGE ROVER Répondre en citant

La gamme Land Rover avait récemment droit à un petit rafraichissement avec les Range Rover, Range Rover Sport et Discovery restylés. En plus des nouveautés cosmétiques, ces trois modèles recevaient un nouveau moteur diesel de 245 chevaux, mais le « vieux » V8 diesel restait disponible au catalogue. Plus pour longtemps.
Nos confrères de WorldCarFans ont mis la main sur un document interne annonçant l'arrivée d'un tout nouveau bloc turbodiesel V8 de 4,4 litres de cylindrée, conçu pour remplacer le vieux V8. Ce nouveau V8 se placera tout en haut de l'offre diesel pour les Range Rover et Range Rover Sport et coûtera 3000 euros en plus par rapport au moteur qu'il remplace.
Ses données techniques sont intéressantes : 308 chevaux et 700 Nm de couple, reliés à une transmission huit vitesses. On annonce un 0 à 100 km/h en 7,6 secondes, une vitesse de pointe de 209 km/h et une consommation moyenne de 10,2 litres aux 100 kilomètres.
La présentation officielle devrait se tenir en juin ou juillet.

Source : WorldCarFans


_________________
www.asphalte-protection.com
www.protectionrapprochee.net
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 30 Mai - 19:21:07 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
CPA
Animateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2008
Messages: 1 494
Localisation: FRANCE

MessagePosté le: Sam 11 Juin - 22:41:24 (2011)    Sujet du message: Range Rover Sport Supercharged 2011 Répondre en citant

Range Rover Sport Supercharged 2011



Une prestance inégalée

Au cours des dernières années, nous avons essayé plusieurs variantes du Range Rover et du Range Rover Sport. Sachant que ce dernier a reçu de nombreux changements importants l’an dernier, il était de mon devoir d’en faire l’essai et de vous rapporter les bienfaits de ces nouveautés qui se révèlent des plus positives.

Une aubaine?

Alors que le Range Rover se situe au sommet de la gamme Land Rover avec un prix de détails se situant entre 95 000 $ et 140 000 $, le Range Rover Sport semble une aubaine avec un prix débutant à « seulement » 73 200 $ et culminant environ à 95 000 $ avec la version Supercharged livrée avec quelques options. Sur le plan visuel, je trouve ce modèle plus dynamique et attrayant que celui se retrouvant au sommet de la gamme de ce manufacturier britannique (qui est d’ailleurs maintenant la propriété du groupe Tata Motors de l’Inde). Il dégage une prestance et une distinction que l’on ne retrouve malheureusement pas ailleurs. Et même s’il est offert pour beaucoup moins cher, on ne ressent pas cette différence lorsque l’on prend place dans l’habitacle. Que ce soit au niveau du cuir des sièges ou des appliqués de bois, la qualité des matériaux est irréprochable. Le confort est excellent partout dans l’habitacle, et même que les passagers arrière avaient droit aux sièges chauffants dans notre version Supercharged à l’essai.

Comparativement à la dernière version que nous avions essayé en 2008, l’habitacle de ce Range Rover Sport est de loin supérieur à tous les points de vue. Le design du tableau de bord est beaucoup plus joli et instinctif qu’autrefois, et l’équipement de série est enfin à la hauteur du prix demandé. Le seul point que je trouve étrange est la fermeté avec laquelle on doit manipuler les portes. Afin de les fermer correctement, on doit y mettre du muscle, ce qui est contradictoire avec le reste de l’expérience à bord.

510 chevaux sous le pied droit



L’ancien V8 4,4 litres atmosphérique ainsi que le 4,2 litres « supercharged » ont laissé leur place à des motorisations beaucoup plus modernes. La version de base reçoit donc maintenant un V8 5,0 litres de 375 hp. Il s’agit de la même motorisation que nous avions essayé l’hiver dernier dans le LR4. Pour ce qui de notre version Supercharged, il s’agit du même moteur auquel on a greffé un compresseur volumétrique. Le résultat est tout simplement impressionnant : 510 hp et 461 lb-pi. Même si le véhicule affiche un poids de plus de 2,5 tonnes (2640 kg!), les performances sont spectaculaires. J’ai enregistré un 0-100 km/h en 5,5 secondes et un quart de mile en 13,4 sec. En fait, ce mastodonte peut tenir tête à une BMW 335i, une Audi S4 ou une Subaru WRX STi en accélération, et même passer en avant au niveau des reprises 80-120 km/h, ce qui est tout simplement un exploit hors du commun. Et les immenses freins sont à la hauteur afin de ralentir cette bête. Il est certain que le poids se fait ressentir en virage mais compte tenu de la masse totale à gérer, le Range Rover démontre un aplomb appréciable. Par contre, la direction pourrait certainement offrir un peu plus de rétroaction afin de communiquer au conducteur ce qui se passe avec la chaussée.

Seul au sommet



Alors que certains autres manufacturiers européens offrent aussi des VUS ultra puissants (BMW X5M par exemple), aucun ne peut offrir un mixte de performances sur route associées à des compétences hors-route de ce niveau. En plus d’avoir la possibilité d’ajuster la suspension pneumatique en hauteur, plusieurs commandes permettent d’ajuster divers paramètres du véhicule tout dépendant des conditions du terrain. Avec la molette située entre les deux sièges, on choisit le type de terrain auquel nous avons affaire (roche, sable, boue, neige, gazon) et le ratio du différentiel à utiliser. Bref, lorsqu’il est temps de franchir des obstacles, le Range Rover Sport est très difficile à suivre et se retrouve rapidement au sommet des chemins les plus exigeants. Dommage par contre que la majorité des propriétaires ne feront jamais vivre de telles expériences à leur précieuse acquisition.



Essai-auto a aimé :

•motorisation ultra-puissante
•confort princier
•équipement de série complet
•compétences hors-route de haut niveau
•grande qualité des matériaux
•accélérations et reprises impressionnantes
•freins très efficaces
•rayon de braquage très court
Essai-auto a moins aimé :

•portières lourdes
•consommation d’essence ridiculement élevée
•bruits éoliens à plus de 115 km/h
•fiabilité questionnable dans le passé
•direction peu communicative


Cette évolution du Range Rover Sport est plus qu’une simple révision. Le véhicule est maintenant beaucoup plus intéressant, plus luxueux et même beaucoup plus rapide. Et pourtant, il n’a pas perdu de ce charme à l’anglaise qui le rend si unique dans le marché automobile actuel. Espérons simplement que l’acquisition de Land Rover par Tata Motors le rendra maintenant plus fiable, ce qui fût son principal point faible dans le passé.



Fiche Technique (Range Rover Sport Supercharged)
INFORMATION DE BASE
Catégorie de véhicule : VUS
Places assises 5
Nombres de portes 4
PRIX
Gamme de prix 88 980$ - 96 540 $
Prix du modèle essayé 88 980 $
Transport et préparation 1 270 $
GROUPE MOTOPROPULSEUR
Type V8 suralimenté
Cylindrée 5,0 litres
Puissance (ch@tr/min) 510 ch.
Accélération 0-100 km/h 5.5 sec.
Couple (lb.pi@tr/min) 461 lb.pi@ 2500 trs/min
Transmission automatique (nombre de rapports) 6
Freins antiblocage Oui
PNEUS
Grandeur des pneus 20 pouces
Dimension des roues 275/40
SYSTÈME DE SÉCURITÉ
Sacs gonflable avant 2
Sacs gonflable latéraux 2
Rideaux latéraux 4
Système antipatinage Oui
Contrôle de stabilité électronique Oui
COFORT ET COMMODITÉ
Garniture des sièges Cuir
Sièges chauffants Oui
Climatiseur Oui
Régulateur de vitesse Oui
Serrures électriques Oui
Télédéverrouillage Oui
Vitres électriques Oui
Volant ajustable Oui
Volant télescopique Oui
SYSTÈME SONORE
Radio AM/FM avec multi DC Oui
Capacité MP3 Oui
Nombre de hauts-parleurs 13
Puissance : 480 watts
Branchement auxiliaires Oui
CONSOMMATION D'ESSENCE (L/100 km)
Moyenne durant l’essai 20,0 l/100km
DIMENSIONS
Longueur 4 783 mm
Largeur 2 216 mm
Hauteur 1 817 mm
Empattement 2 880 mm
Garde au sol 227 mm
Poids à vide 2 640 kg
Volume du coffre 960 L
Capacité maximale de chargement 2 010 L
Capacité de remorquage 3 500 kg
GARANTIES (ANNÉES / KM)
Générale 4 ans / 80 000 km
Assistance routière Oui


Par Benjamin Cyr
essai-auto.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
CPA
Animateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2008
Messages: 1 494
Localisation: FRANCE

MessagePosté le: Sam 20 Aoû - 15:42:35 (2011)    Sujet du message: Land Rover Evoque Répondre en citant

Land Rover Range Rover SD4 BVA 5p

Essai Land Rover Evoque : un vrai Range en réduction


Séduisant, confortable et baroudeur, l'Evoque ne fait aucune concession Credit Photo - DR

Entre modernisme et tradition, l'Evoque joue le consensus. Car derrière des lignes audacieuses et un gabarit inédit pour la firme britannique, sommeille un baroudeur émérite. Aussi doué sur routes bétonnées, le nouveau ''Range'' est un gentleman bon à tout faire qui monnaie ses services au prix fort. Mais la qualité a un coût milady !

Passé dans le giron du géant Tata en 2008, Land Rover n'en oublie pas ses bonnes manières ''so british''. L'Evoque, premier fruit de cette union anglo-indienne, s'impose d'ailleurs comme le produit du renouveau mais conserve les ingrédients qui ont fait la réputation de la firme anglaise : le luxe et le franchissement. En alliant le conservatisme aux innovations, le petit baroudeur espère tenir la dragée haute aux constructeurs allemands Premiums, de mieux en mieux implantés sur le marché des SUV élégants. Autant dire qu'il ne manque pas d'ambition. D'ailleurs, Land Rover pense pouvoir écouler au moins 4 000 Evoque en France en 2012 et doubler ainsi ses ventes globales dans l’Hexagone.

Pour y parvenir, le constructeur a donc fait le choix de la démocratisation. Sans pencher vers les arguments de sa cousine à bas coût, la Tata Nano, l'Evoque popularise la gamme Land Rover en s'adressant à un public moins baroudeur mais plus urbain. On peut ainsi opter pour une transmission à 4 ou 2 roues motrices, et une carrosserie coupé ou 5 portes. Il fait également de l’œil aux clients des beaux quartiers avec des lignes originales et un charisme indiscutable.



19/08/2011
Julien Azoura
autodeclics.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2007
Messages: 715
Localisation: France

MessagePosté le: Mer 14 Jan - 11:42:50 (2015)    Sujet du message: Range Rover version rallongée Répondre en citant

Souvent imité mais jamais égalé, l'aristocrate des SUV mérite plus que jamais le surnom de «Rolls des sables». Alors qu'il vient d'entrer dans sa quarante-cinquième année d'existence, le Range Rover vient de gravir la dernière marche qui le séparait des limousines du marché.



Né en 1970 en version 3 portes, le doyen des 4 × 4 de luxe avait accédé au rang de véhicule familial en 1981 en s'offrant deux portes supplémentaires. En 1992, c'est au tour d'une déclinaison LSE de se distinguer par un empattement allongé de 200 mm (4,65 m de long). Passé dans la quatrième dimension fin 2012, le voici désormais en mesure de revendiquer le statut de voiture de maître grâce à une nouvelle variante bénéficiant d'un empattement allongé de 200 mm. Avec ses 5,20 m, le Range LWB pour «long wheelbase», en français «grand empattement», devient le véhicule le plus long de son segment. Il dépasse la Mercedes GL de 80 mm et la prochaine Audi Q7 présentée au salon de Detroit de 150 mm, tout en rendant à peine 45 mm à la plus longue des Mercedes Classe S. Visuellement, l'élégance des lignes est préservée et il faudra un œil aiguisé pour percevoir que les portes arrière ont été agrandies. Ce Range châssis long que l'on pensait uniquement destiné aux marchés chinois et nord-américain, friands de ce type de modèle, débarque finalement en Europe. Nous n'avons pas résisté à la curiosité d'expérimenter ce véhicule qui n'a pas lésiné sur les raffinements pour installer les passagers dans une nouvelle dimension. L'examen des équipements s'apparente à un inventaire à la Prévert.

Voyage impérial

C'est un signe qui ne trompe pas: ce véhicule de luxe appartient à la catégorie des rares véhicules où l'on se précipite aux places arrière. Configuré pour deux personnes séparées par une console centrale très profonde, cet espace plonge ses occupants dans un luxe confondant. Non content d'offrir un espace aux jambes amélioré de 186 mm par rapport à la version courte, ce Range est associé uniquement à la finition ultraexclusive Autobiography, reconnaissable à ses roues de 21 pouces, ses projecteurs au xénon directionnels et sa grille de calandre chromée. Cette définition particulièrement soignée transporte les passagers dans un voyage impérial. Chacun des deux invités peut décider, au choix, de se divertir en regardant la télévision ou un DVD sur des écrans de 10,2 pouces ou d'effectuer une sieste réparatrice. Le dossier des sièges s'incline de quelques degrés. Une position semi-allongée avec repose-pieds est possible à condition de basculer sur la version Autobiography Black. En cas de vague de chaleur, on pourra aussi réfrigérer les sièges munis de soutiens lombaires et actionner les pare-soleil électriques latéraux. L'impression d'évoluer dans un autre monde est renforcée par le moelleux des sièges et le rembourrage des appuie-tête qui relèvent de la literie de palace. Et l'épaisseur de la moquette incite à se déchausser.
A deux places, l'espace arrière bénéficie de 186 mm de plus pour allonger les jambes.
Les occupants des places avant n'ont pas été négligés. Les sièges massants et ventilés épousent parfaitement le corps grâce à leurs 22 positions de réglage. La finition Autobiography est également associée au nec plus ultra en matière de technologie multimédia. Notre modèle d'essai embarquait l'option double vision (810 €). Ce système permet une double lecture de l'écran central. Casque sur la tête, le passager suit un programme télévisé ou un film sans perturber l'attention du conducteur qui, de son côté, continue de disposer des autres fonctions de l'écran, à commencer par la navigation.



Deux moteurs à disposition

L'impression de dominer la route est renforcée par l'adoption des motorisations les plus puissantes de la gamme: le V8 5 litres à compresseur et les deux turbos diesels, le V8 4,4 l et le V6 3 l hybride. Ce dernier équipait notre véhicule. Il associe un V6 de 292 ch à un moteur électrique de 38 kW incorporé dans la boîte automatique à 8 rapports. Le fonctionnement de ce dernier pendant 1,6 km à une vitesse maximale de 48 km/h contribue au raffinement du Range LWB. Hélas, la mise en route du diesel est perceptible et parfois un peu longue. Les plus impatients pesteront aussi après la lenteur de l'écran tactile et de la molette rotative située sur la console centrale et faisant office de levier de vitesses. Au terme d'un parcours varié, l'ordinateur de bord a indiqué une consommation moyenne de 9,7 litres, loin de la sobriété revendiquée par le constructeur. Cela reste toutefois un résultat correct compte tenu du poids avoisinant les 2,5 tonnes et des performances, de premier ordre. Pour le reste, ce véhicule demeure un Range à part entière: le silence est d'or, le confort souverain, les capacités de franchissement spectaculaires. Mais il est fort probable que les possesseurs de cette Rolls du 4 × 4 rechigneront à la plonger dans un gué ou à l'engager sur un chemin boueux ou cabossé.



Source : www.lefigaro.fr
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:01:36 (2018)    Sujet du message: RANGE ROVER

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.asphalte-protection.com Index du Forum -> Fiches techniques véhicules -> Les Européennes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation