L'interview de la semaine Jean-Paul Maillou

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.asphalte-protection.com Index du Forum -> Les interviews de spécialistes -> Interviews / Rencontres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Christophe
Animateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2007
Messages: 555
Localisation: Belfort / Paris

MessagePosté le: Mer 21 Mar - 00:26:34 (2007)    Sujet du message: L'interview de la semaine Jean-Paul Maillou Répondre en citant

-Ex Sous-Brigadier de la Police Nationale

De l'école de Police Nationale à Sens en passant par les Compagnies Républicaines de Sécurité N°61 à Versailles et N°1 àVelizy-Villacoublay à la protection Rapprochée dans un des services prestigieux de la Police Nationale Française, une armée d'anges gardiens les <<VO>>.).

Voyages Officiels anciennement ,SPHP aujourd'hui (Service de Protection des Hautes Personnalités).

-Protéger! La Sécurité c'est un métier!...


Un vécu qui reste encore aujourd'hui et par passion les meilleurs moments d'une vie professionnelle bien remplie et enrichie par un parcours qui m'a permis de comprendre ce que je qualifie la science du terrain à travers mes différentes missions de sécurité rapprochée au sein du service de Protection des Hautes Personnalités de la Police Nationale.

Il est le laboratoire vivant de la protection rapprochée.

Par ailleurs, l'expérience acquise à l'étranger dans les différents postes diplomatiques et consulaires


ONU New York, Ambassade de France à Londres, Consulat Général de France à
Rio de Janeiro, m'a appris cet art de la diplomatie;la prudence que l'on doit avoir en permanence en mémoire.


Mon parcours est celui d'un homme loyal et passionné par la relation humaine exerçant un métier Noble nécessitant beaucoup 'analyses,réflexion,coutoisie,présentation,élégance,connaissance permanente de l'actualité journalière, écoute de la moindre information qui pourrait nous être utile dans le contexte professionnel (évacuation d'urgence de la personne protégée, changement d'itinéraire)etc...

L'information dans ce métier nous aide à apprendre d'être capable de passer dans la peau d'un terroriste.
C'est pourquoi, qu'un intense entraînement est impératif si l'on veut trouver des parades à
l'imagination ravageuse de ceux-ci.

Moi même, j'ai du lors de certaines missions lointaines assumé la prise en compte de nombreux facteurs en période à hauts risques aux VO.

Je me souviens notamment de cette mission qui m'a été confiée par ce même service, suite à l'attentat du général AUDRAN en 1985.Nous étions au mois de février exactement.

Action Directe agissait violemment et venait de frapper.

Nos services avaient connaissance d'informations qui nous permettaient de mettre en place une cellule de crise pour agir immédiatement et afin d'assurer la protection rapprochée de tous les généraux de notre état-major français au Ministère de la Défense Nationale à Paris.

C'est comme ça que je me suis retrouvé un matin dans son bureau, devant ce grand personnage impressionnant et imposant coiffé d'un képi où scintillaient quatre étoiles, on aurait cru voir le général DE GAULLE.

Il s'agissait du Général Mr Robert-Maurice Carlier, collaborateur Direct ,bras droit du Général Audran.

Ingénieur Général de l'armement, Sous Directeur de la Sous Direction du Maghreb et Moyen-Orient.

J'ai assuré sa protection rapprochée conformément à mes instructions, j'en garde des moments intensifs et exceptionnels.

Lorsque je le lui, ai expliqué que sa vie et ses habitudes devaient changer immédiatement, il m'a regardé un peu bizarrement.

Il a fait preuve d'une parfaite compréhension durant toute cette mission.

Le climat général extérieur était mauvais.

Paris restait la cible privilégiée pour commettre un attentat sur des personnalités qui avaient été répertoriées sur les listes d'Action Directe.

Cette partie de carrière est un bon souvenir dans le domaine particulier qu'est la PR.

J'ai par la suite servi, en missions << VO>> avec de grands personnages de notre histoire:


-Juan Carlos ,Elisabeth II,Ronald Reagan ,Farah Dibah à son domicile parisien, François Mitterrand à son domicile parisien ,Mr et Mme Michel Charasse, Conseiller auprès du Président Mitterrand en décembre 1985 et février 1986 pour la campagne lectorale.

En janvier 1986,j'ai assuré la PR de Mr et Mme Moubarak, puis Mr Edmut Khol (Hotel Bristol à Paris).


La liste des grands de ce monde serait longue.

Nous les prenons en charge dès leur arrivée jusqu'à leur départ. Nous assurons leur sécurité rapprochée.

Pas question de les quitter un seul instant .

Nous sommes près d'eux dans les voitures, à table, dans la foule, de garde derrière la porte de leur chambre, la nuit.

A cette règle primordiale, s'ajoute le plus important, je veux dire un entraînement intensif..

Cette constante vigilance demande évidemment un sang-froid, une disponibilité et une compétence que l'on n'acquiert pas sans une très sérieuse formation.

J'ai été finalement sélectionné après avoir effectué un entraînement Intensif .

Le niveau demandé est plutôt élevé .

Les stages de tirs et de combats sont difficiles.

Il faut avoir de solides capacités sportives .

Pour par exemple:sauter d'un véhicule qui roule à 25 km/h tout en restant efficace bien sur, être en mesure de faire feu dans un délai de deux secondes ,avec une arme particulièrement fiable ,style magnum 357 (à l'époque).

Nous apprenons tout un ensemble de gestes-réflexes pour sauver l'invité de marque

Nous surveillons l'environnement à 360°.

Il y a toutes sortes de techniques pour par exemple ouvrir la portière d'une voiture ,refouler rapidement à l'intérieur la personnalité en cas d'incident, se coucher sur elle pour lui éviter d'être atteinte .

La première fois,on est tendu.

Après, lorsqu'on est rodé ,ce n'est plusqu'un automatisme.

Les contacts éminents que j'ai eu depuis le début de ma carrière m'ont évidemment enchanté.

Les rapports avec les Hautes Personnalités ont toujours été excellents jusqu'à présent.


C'est très dangereux et les risques sont extrêmes.

Un de mes collègues a reçu d'un rôdeur deux coups des couteau à l'abdomen à Juan-Les-Pins, dans la villa de la princesse Ashraf, la belle-sœur de l'ex-épouse du Shah d'Iran.

Parfois c'est surprenant j'ai pris un jour une vieille dame qui préparait le café dans les appartements de la princesse Farah Dibah pour une domestique:elle était en peignoir.

En fait c'était la reine mère!...

Entré dans la Police en 1980 comme élève gardien de la paix il termine sa carrière Police Nationale au grade de sous-brigadier en 2000.

Je fus notamment Officier de sécurité du Ministre des Affaires Etrangères de 1986 à 1987,puis j'intègre comme garde de sécurité ,la Mission Permanente de la France auprès des Nations-Unies à New York(Etats-Unis )de 1987 à 1989 et je suis nommé de 1990 à 1993 à l'Ambassade de France à Londres(Angleterre) où il participe à la rénovation du système de sécurité et à sa mise en place.

J'obtiens les louanges de l' Ambassadeur de France:Son Excellence Mr Bernard DORIN, ex-Ambassadeur en Haïti, Afrique du Sud ,Brésil, Japon ,Angleterre ,puis Conseiller d'Etat.

Le premier septembre 1993,je continue ma lancée en rejoignant le Consulat Général de France à Rio de Janeiro où je reste jusqu'en 1997.

J'occupe la fonction de responsable du service de sécurité. J'assure le suivi des mesures de sécurité misent en places à la suite des travaux de restauration de l'immeuble dit:<<Maison de France>>.


Ce bâtiment de treize étages abrite à Rio outre les services du Consulat Général – section consulaire ,150 à 350 visas délivrés chaque jour selon les périodes ,services Culturels, poste d'expansion économique et les permanences des associations de français, diverses institutions, elles-mêmes largement ouvertes à des publics très divers:la Direction Générale d'Air France pour l'Amérique Latine et l'agence locale de la compagnie nationale, la délégation de l'Alliance française au Brésil et les cours dispensés par l'Alliance Rio -France, la bibliothèque-médiathèque de la Maison de France ,la chambre de commerce Franco-brésilienne, le Club d'Affaires Brésil- Europe et son restaurant de prestige, enfin un théâtre de 500 places

J'étais chargé de la réception et du convoyage de jour comme de nuit de la valise diplomatique de Rio ,comme la définition des consignes de sécurité au lycée Molière (650 élèves dont 420 Français).

En outre, j'assumais la responsabilité du parc automobile comme l'encadrement des chauffeurs et des personnels de la compagnie locale de gardiennage chargée de la surveillance des abords de l'édifice et du contrôle des entrées principales.

Tant par ma connaissance du Brésil et de la langue portugaise ,que des conditions qui prévalent à Rio dont l'insécurité n'est plus à faire, je pense avoir rendu d'éminents services à ce Consulat Général comme à l'ensemble des occupants de la Maison de France.

Je suis très satisfait du bilan.

A mon retour du Brésil, je me suis retrouvé à la Préfecture de Police de Paris où je gérais des personnels en difficultés.

Homme d'action refusant une fin de carrière bureaucratique monotone je suis parti du système
administratif pour suivre mon choix.


C'était le grand pas, le passage de l'Officiel au Privé

-Rapporteur d'affaires, Conseil en sécurité, Formation, vente de
matériels, aide logistique et technique,

-gestion des risques en sûreté et sécurité.

Par conséquent, je propose ma compétence professionnelle internationale à
toutes les entreprises concernées dans ce domaine d'activité.


Mon objectif est de m'entourer de professionnels compétents et sérieux
qui travaillent en réseaux afin de retrouver la devise du MRS (Mouvement de reconnaissance de la sécurité) présidé par Mr Henri Petry Ex-GIGN et Ex-GSPR affecté pendant de longues années à la sécurité rapprochée du Président François Mitterrand.



<<L'union fait la force>>,la communication permanente pour des échanges d'informations, l'utilisation des nouvelles technologies (internet, téléphones portables )etc... .



"C'est la règle dans notre métier .Seul on ne peut rien faire, ensemble tout est possible".


Merci à Jean-Paul d'avoir joué le jeu, je lui laisse la possiilité de venir commenter lui meme cet article .

N'hésitez pas a poser toutes vos questions à Jean-Paul
A SUIVRE. ...


Dernière édition par Christophe le Mar 7 Aoû - 12:50:37 (2007); édité 3 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 21 Mar - 00:26:34 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
PAPA FALCON
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 21 Mar - 14:29:01 (2007)    Sujet du message: L'interview de la semaine Jean-Paul Maillou Répondre en citant

Beau parcours et brillante présentation.
Nous avons certainement des connaissances en commun. Wink

@ + Christian
Revenir en haut
MJP
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 22 Mar - 18:28:06 (2007)    Sujet du message: L'interview de la semaine Jean-Paul Maillou Répondre en citant

Merci pour vos encouragements ,à bientôt Mr. Green
Revenir en haut
romteam
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 23 Mar - 08:19:31 (2007)    Sujet du message: L'interview de la semaine Jean-Paul Maillou Répondre en citant

bonjour et bien venu à MJP,
je pense que l'on pourrait faire pas mal de choses ensemble.
à trés bientôt. romuald
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:49:27 (2018)    Sujet du message: L'interview de la semaine Jean-Paul Maillou

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.asphalte-protection.com Index du Forum -> Les interviews de spécialistes -> Interviews / Rencontres Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation