Le chauffeur de sécurité (conducteur privé d'autorité)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.asphalte-protection.com Index du Forum -> Définition du métier -> Le chauffeur de sécurité
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Christophe
Animateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2007
Messages: 555
Localisation: Belfort / Paris

MessagePosté le: Dim 25 Fév - 16:29:46 (2007)    Sujet du message: Le chauffeur de sécurité (conducteur privé d'autorité) Répondre en citant

Il existe plusieurs catégorie de conducteurs : d’autorité, de grande remise, de direction, de maître….
Tous ont le même travail qui est de conduire une personne d’un point A à un point B sans encombre tout en respectant la législation.
Ils doivent avoir une formation en rapport avec leur activité qui est une profession à haut risque.

Le conducteur privé d'autorité

Des compétences du chauffeur dépendent la sécurité du vip et la sienne.
Le grand nombre des attentats, d’agression perpètres à l’encontre des vip ont eu lieu lors de leurs déplacements et en général, le chauffeur est abattu .s’il a reçu une formation de sécurité, il aura la réponse nécessaire aux risques.
L’attitude qui consiste à se dire « s’il ne se passe « rien, c’est qu’il n’y a pas de risque » relève d’une habitude de vie dans le calme et souvent dans l’insouciance.
Le chauffeur d’autorité doit concevoir et prévoir les risques, pour le temps de réponse, le plus court possible, face à un évènement.
Pour cela le chauffeur doit avoir une méthode de travail.

Le chauffeur se doit de lutter contre un ennemi insidieux mais omniprésent : la routine
Le chauffeur doit considère son véhicule comme une arme et donc savoir disposer avec la responsabilité que cela comporte vis à vis de la législation.
Un chauffeur de sécurité fait partie intégrale d’une équipe de protection « chauffeur /GARDE DU CORPS » ne peut être associes.
Chacun sa place

Un conducteur d’autorité :

-est formé à la sécurité
-doit toujours être prêt pour un éventuel départ doit être considère comme un membre à part entière du dispositif
-doit posséder les même qualités professionnelles que les autres agents
-connaître les itinéraires
- ne jamais laisser son véhicule sans surveillance


Dernière édition par Christophe le Dim 23 Sep - 15:23:44 (2007); édité 3 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 25 Fév - 16:29:46 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Groupe 9 Academy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 23 Mar - 15:57:50 (2007)    Sujet du message: Re: Le conducteur privé d'autorité. Répondre en citant

Un chauffeur de sécurité fait partie intégrale d’une équipe de protection « chauffeur /GARDE DU CORPS » ne peut être associes.
Chacun sa place


Effectivement! Je suis tout à fait d'accord avec l'ensemble de votre exposé Okay
Nous formons nos stagiaires (CPA) avec cette philosophie.
Dans notre conception, le conducteur d'autorité fait partie de l'équipe de protection.
Il assiste au briefing de mission et fais l'objet de charges déléguées (notamment sur la prépa logistique et la préparation & exploitation des itinéraires).
Notre programme de Protection Rapprochée inclus la formation CPA de manière à ce que chaque agent soit sensibilisé au rôle du conducteur au sein du dispositif mais également aux attentes et exigences qu'il doit avoir de cet équipier.

Pour revenir à vos propos, on peut effectivement constater que les attentats majeurs(sur personnes) ont été commis lors des déplacements.
Nous avons l'habitude de synthétiser ce constat en trois raisons majeures:
[list=]Environnement découvert
Points fixes exposés
Etendue importante de la zone à protéger et environnement variant [/list]
Il est intéressant de noter que la plupart ont été commis sur les points les plus sensibles d'un déplacement: l'embarquement & débarquement (Reagan, Rabin, Besse etc.)
Et pour cause: Ce sont les "points fixes" qui autorisent donc une anticipation (préparation et planque).

De fait, les déplacement véhicules sont effectivement un point sensible dans nos missions.
Nous constatons hélas sur le terrain, une prise en compte tout à fait relative de ces éléments, tant dans le profil des conducteurs (imposés souvent par le fournisseur des véhicules) que par leurs cursus & formations.

Cpk
Revenir en haut
Christophe
Animateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2007
Messages: 555
Localisation: Belfort / Paris

MessagePosté le: Mar 10 Avr - 11:01:52 (2007)    Sujet du message: Le chauffeur de sécurité (conducteur privé d'autorité) Répondre en citant

Chauffeur de Sécurité


En fait cette profession n'a pas de statut spécifique, pas plus répertoriée dans le code du travail, que dans une qualification professionnelles officielle. L'expérience vécue depuis de nombreuses années, au travers d'événements divers souvent dramatiques.
Chauffeurs de hautes personnalités, d'industriels, d'hommes politiques, de chefs d'États ou de ministres, mais aussi convoyeurs de fonds, ils sont les premières cibles des agressions dirigées contre les personnes et les biens. Il s'agit en fait d'une profession à haut risque non reconnue comme telle. La conduite d'un véhicule automobile met son utilisateur, le ou les passagers, ainsi que les autres usagers de la route, en situation de péril: au volant on est toujours en danger. Le manque de réflexe, le manque de formation et de maîtrise font courir de grands risques à tous.
De la manière où l'on tient et maîtrise un volant, dépendent la vie ou la mort de ces personnes
.



PRINCIPE ET RÔLE DU CHAUFFEUR V.I.P.

La mission essentielle du chauffeur est de conduire son passager d'un point à un autre tout en préservant son intégrité physique. Cela paraît une évidence pour celui, qui sûr de sa technicité, doit également connaître ses propres limites et chercher à les développer.
Il convient ensuite d'observer et de respecter un certain nombre de règles, concourant à la sécurité de la personne transportée. Enfin et surtout le chauffeur dit de sécurité doit être capable d'agir et de déjouer un piège en adoptant un rôle actif dans la protection de la personnalité, en cas de danger.
Que ce soit un chauffeur privé ou appartenant au service public, il convient de souligner que lorsqu'il conduit, il ne peut être considéré également comme un agent de sécurité. Il n'en a pas la possibilité en raison des nécessités imposées par la conduite du véhicule automobile. Ce sont des fonctions tout à fait distinctes.
Il faut aussi admettre que le chauffeur privé aura besoin d'adopter une conduite plus attentive et faire preuve d'une vigilance accrue, car il ne peut assurer sa mission que dans le respect général des règles du Code de la Route.
Le chauffeur, agent du Service Public, sera plus souvent inclus dans un «dispositif de sécurité» et pourra opérer dans le cadre des exceptions prévues par ce même Code, ce qui rend son travail plus aisé. Mais attention à ne pas se reposer sur un sentiment de sécurité qui ne repose que sur des apparences.

CONNAÎTRE LA NATURE DES MENACES

Selon la personnalité que l'on a en charge, il convient de déterminer quelle peut être l'origine de la menace: banditisme, terrorisme, personnelle, etc...
La fonction et la qualité de la personnalité permettent de prendre conscience du danger
, qui peut être constitué de plusieurs menaces.
Il faut encore intégrer une autre donnée, car la personnalité peut avoir à sa disposition deux modes de transport.

1) L'utilisation d'un chauffeur ; dont la formation technique peut être excellente, sans être doublée d'une formation de sécurité, parce qu'en général la mission de ce chauffeur est la qualité du transport, pour un grand nombre de clients et dans un temps généralement court. Cette fonction, sans risque habituellement, présente donc dans certains cas spécifiques, une faiblesse évidente dans le maillon de sécurité que l'on devrait mettre en place. Chauffeur et personnalité ne se connaissent absolument pas et l'évaluation du danger devient tout à fait aléatoire. Le chauffeur se trouve dans l'incapacité totale de connaître la qualité de son client, qui lui-même, par définition, observera une parfaite discrétion, n'ayant aucune raison, de plus, d'avoir à se confier à son chauffeur d'un moment. Et d'autre part, ce même client n'ayant pas conscience des risques précis auxquels il peut être confronté.
Par ailleurs, et cela s'applique même au développement qui sera exposé par la suite, la plupart des personnalités ne sont pas sensibilisées aux problèmes de sécurité qui les touchent, voire, sont sinon hostiles, mais agacées, aux modifications qui peuvent être apportées à leurs habitudes ou à l'intimité et considérer cette «sécurité» comme un gène à leur mode de vie.

2) L'utilisation d'un chauffeur habituel salarié ou utilisé habituellement.
S'il n'a pas été formé spécifiquement aux règles de sécurité on retrouve les faiblesses évoquées cidessus, car il se comporte comme un véritable chauffeur de taxi,soucieux de bien conduire et de satisfaire son patron.
S'il a reçu une formation de sécurité, qu'il soit chauffeur salarié de la personnalité, ou en mission occasionnelle, il aura la réponse nécessaire aux risques encourus, parce qu'utilisé en raison de ses compétences.
On ne doit pas se baser sur la notion de «risque apparent» ou «d'absence de risque apparent». L'attitude qui consiste à se dire que «s'il ne se passe rien, c'est qu'il n'y a aucun risque» relève d'une habitude de vie dans le calme et souvent dans l'insouciance. C'est ainsi que lorsqu'un événement grave touche une personne ou un groupe d'individus on relève les expressions «entourage sous le choc, population choquée...», parce que l'effet de surprise joue sans retenue.
Le chauffeur de sécurité, lui, doit concevoir et prévoir le risque, pour avoir un temps de réponse le plus court possible face à un événement imprévu.
Lui sait que pour stopper un véhicule, il suffit de tuer le chauffeur. En effet, l'histoire des attentats commis contre des personnalités démontre parfaitement que pour des agresseurs ou des terroristes le chauffeur ne les intéresse pas du tout, d'autant que de surcroît, ils ne tiennent pas à laisser un témoin derrière eux, ni à s'embarasser d'un otage.
Dans la plus grande majorité des cas, il est abattu.
L'attentat, dernièrement en date, perpétré contre Yann PIAT en témoigne parfaitement. Le chauffeur avait été laissé pour mort, criblé de balles.
Stratégiquement, le chauffeur tient un rôle essentiel pour les deux parties.
D'un côté la personnalité qui lui confie sa vie et de l'autre les terroristes dont il devient la cible pour stopper la voiture.

source OS
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:49:22 (2018)    Sujet du message: Le chauffeur de sécurité (conducteur privé d'autorité)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.asphalte-protection.com Index du Forum -> Définition du métier -> Le chauffeur de sécurité Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation